Blog

Verfaille photoDécès d’un poète…

Charles VERFAILLE, l’un des maîtres de la poésie classique en Belgique francophone, vient de nous quitter. Il était l’auteur de nombreux recueils de poésie ( Au seuil de mon automne – 1992, Chemins secrets – 1997, Graines d’amour, fleurs de sagesse – 1999, Maux d’amour, mots d’humour – 1995, Ors et rouilles d’automne – 1993, Que dire encore ? – 2011 ). Franc-Maçon de longue date (il disait volontiers : « un poète peut être franc-maçon et vice versa »), il avait publié chez Memogrames, en 2008, Les Trois Amis ( et autres dits et poèmes d’inspiration maçonnique ), petit recueil illustré par son ami et frère maçon Willy Ronsmans et préfacé par Jean-Claude Leys.

la legende des 3 amis page 1 cover 72dpi   Titulaire d’un diplôme de philosophie et lettres qui ne lui laissait entrevoir des perspectives raisonnables qu’après plusieurs années, Charles Verfaille se remit aux études et fut bientôt reçu docteur en droit, ce qui lui valut d’entrer au Crédit Agricole, dont il fut le directeur durant 27 ans.

   Dès son départ à la retraite, libéré de ses lourdes occupations professionnelles, il revint à ses premières amours, à savoir la littérature et plus spécialement la poésie… Par-delà son travail d’écriture, il œuvre au rayonnement de la poésie : administrateur pendant plusieurs années de la Société des Poètes Français à Paris, fondateur et vice-président de l’Union des Poètes Francophones, créée à Lyon en 2004, lauréat de nombreux concours, il fut aussi membre et président de divers jurys littéraires, sociétaire de la Société des Poètes et Artistes de France et de l’Académie des poètes classiques de France.