PROPOSER UN TAPUSCRIT…

tapuscrit

   A l’instar de la plupart de nos collègues éditeurs, nous recevons j-envoie-mon-manuscrit-150x150-circleannuellement des dizaines de propositions de manuscrits. Hélas, très souvent, ces envois se font à l’aveugle, sans réflexion préalable, trop d’auteurs misant sur le fait qu’envoyer leur projet éditorial au plus d’éditeurs possibles multiplie leurs chances d’être publiés.

   C’est pourtant perdre son temps et faire perdre le leur aux éditeurs dont la ligne éditoriale, la philosophie, les collections, les engagements ne correspondent pas au projet éditorial proposé.  Avant d’adresser un tapuscrit (manuscrit j-love-l-orthographedactylographié) aux éditions Memogrames, scrutez notre catalogue, jaugez notre ligne éditoriale, imaginez dans laquelle de nos collections votre livre aurait sa place… Evaluez aussi notre proximité géographique et, conséquemment, l’opportunité de travailler ensemble. Enfin, tenez compte de notre totale intransigeance quant à la qualité de votre écriture : le fond ne suffit pas, la forme est primordiale : elle commence par une parfaite maîtrise de la7455-lexique-des-regles-typographiques-en-usage-imprimerie-nationale.jpg langue française, de sa grammaire, de son orthographe, voire de ses règles typographiques. Elle se poursuit par un style d’écriture : l’originalité ne suffit pas chez nous. La lisibilité d’une part, la beauté du texte par ailleurs sont parmi nos critères.

   Si votre conviction est faite que Memogrames est votre potentiel éditeur, envoyez-nous par courriel ( memogrames@yahoo.fr) votre tapuscrit complet sous forme d’un fichier word, sans excès de mise en page (c’est le boulot de notre infographiste si nous décidons de vous publier). Vous y joignez obligatoirement une notice biographique et une bibliographie détaillée (si vous avez déjà publié précédemment). ATTENTION : pas d’envois postaux de tapuscrits, et surtout pas en envoi recommandé. Les tapuscrits qui nous sont adressés par envoi recommandé sont d’office « classés verticalement » !

220px-Imprimerie_PAM_08   Nous accusons réception de votre mail dans un premier temps et revenons vers vous avec notre décision dans un délai de trois mois au maximum. Nous ne sommes pas en mesure d’exposer les raisons qui nous amènent à refuser un tapuscrit et ne prodiguons pas de conseils.

   En cas d’acceptation de votre tapuscrit, un délai de 4 à 12 mois sera encore nécessaire avant publication de votre ouvrage, en fonction du planning éditorial et des choix stratégiques de l’éditeur.

 

Quelques consignes de présentation

  • manuscrit au format A4
  • police Times New Roman
  • taille de police 12 (possibilité de recourir à une plus grande taille de police et du gras pour les titres de chapitre)
  • interligne simple
  • marges (haut, bas, droite et gauche) de 2 cm
  • votre texte comportera des paragraphes et chaque paragraphe commencera par un alinéa de 3 à 5 mm. Pas d’interligne entre chaque paragraphe !
  • respectez les règles de ponctuation classiques, ainsi que les espaces sécables et insécables
  • en en-tête, indiquez votre nom, prénom, numéro de téléphone et adresse email
  • en pied de page, indiquez le titre de votre livre et le numéro de la page

Sur la page de garde, vous indiquerez :

  • le titre de votre livre, et ce, même s’il est provisoire
  • le sous-titre (si nécessaire)
  • votre nom de plume
  • vos nom et prénoms
  • votre numéro de téléphone (y compris préfixe national)
  • votre adresse courriel
  • votre adresse postale
  • le nombre total de mots et de signes espaces compris que comporte votre livre

Autres infos utiles

  • Nous ne réexpédions jamais les tapuscrits reçus et détruisons scrupuleusement ceux que nous n’avons pas retenus pour une parution dans l’une de nos collections.
  • Nous ne justifions pas auprès des auteurs les raisons de notre refus d’un tapuscrit et ne prodiguons pas de conseils pour l’améliorer.
  • Nous ne donnons pas suite aux courriers et courriels nous annonçant un livre encore à écrire : nous jugeons uniquement sur pièce, pas sur une note d’intention !
  • harcèlement téléphonique Il est contre-productif de nous interroger quant au suivi que nous envisageons de donner à un envoi. Nous lisons les tapuscrits reçus généralement dans un délai inférieur à 3 trois et notifions nous-mêmes notre décision aux auteurs. Le harcèlement téléphonique a pour effet de disqualifier d’office le tapuscrit pour lequel on insiste afin de précipiter notre décision.
  • Il est également contre-productif, lorsque nous prenons contact avec un auteur nous ayant soumis un projet éditorial, afin de lui signifier que nous sommes disposés à le publier, de nous demander de patienter car « on attend des réponses d’autres éditeurs« . Dans ce cas de figure, nous n’attendons effectivement pas et passons à un autre projet éditorial avec un autre auteur.