Parutions 2020

ROLAND Georges, Le Libérateur de Bruxelles

Hommage à l’échevin Everard t’Serclaes

Roman historique, 260 pp. format de poche B6, ISBN 978-2-930698-71-7 – 18,00 €

Liberateur COVER rev2Paru début mars 2020 à l’occasion de la Foire du Livre de Bruxelles. Ouvrage réservé au marché belge. Durant la crise sanitaire Covid-19 et la fermeture des librairies, le livre peut être commandé directement chez l’éditeur.

A l’angle de la rue Charles Buls et de la Grand Place de Bruxelles, un gisant sous un porche attire les touristes. Lui caresser le bras ou le genou apporterait le bonheur pour une année entière. L’homme représenté possède une histoire éclatante, que même ses concitoyens semblent avoir aujourd’hui oubliée. Bruxelles au 14e siècle se voulait une cité florissante, riche, gouvernée par les Lignages, membres issus de sept hautes familles bruxelloises. Les jours de la Saint Jean d’été, les Lignages élisaient lequel d’entre eux serait « le meilleur (pour défendre Bruxelles), le plus sage (pour la diriger) et le plus utile (pour la rendre prospère) », selon la tradition de la Charte des Ducs de Brabant. Le plus illustre d’entre eux se nommait Éverard t’Serclaes, le Libérateur de Bruxelles du joug des Flamands du comte Louis de Male. Après avoir sauvé la ville, il en fut premier échevin pour sept mandats, initia la construction de la 2e enceinte, ordonna le pavage des rues et… fut lâchement assassiné, pour enfin sombrer pratiquement dans l’oubli. Reposant sur une abondante documentation, le présent récit, conté par un poète imaginaire mais actif, ne se targue toutefois d’aucune stricte vérité historique, nonobstant les figures emblématiques bruxelloises qui l’animent.

Téléchargez le dossier de présentation : DOSSIER DE PRESSE – MEMOGRAMES – Georges ROLAND – Le libérateur de Bruxelles – nouveauté mars 2020

LEFEBVRE Marie-Christine, Chers Ancêtres

150 ans d’une famille bruxelloise

Roman historique, 268 pp. format B5, ISBN 978-2-930698-72-4 –  28,00 €

MEMOGRAMES - Chers Ancêtres - M-C.Lefebvre - cover page 1Paru début mars 2020 à l’occasion de la Foire du Livre de Bruxelles. Ouvrage réservé au marché belge. Durant la crise sanitaire Covid-19 et la fermeture des librairies, le livre peut être commandé directement chez l’éditeur.

On entre dans Bruxelles en 1780, on en ressort au milieu du 20e siècle : c’est le Bruxelles des Marolles, celui des petites gens, des cousettes à la chandelle et des cabaretières. C’est le Bruxelles de ceux qui ont vu voûter la Senne, qui pestaient contre le Palais de Justice, et qui partaient se mettre au vert… à Saint Gilles ! Biographie romancée, Chers ancêtres raconte Bruxelles, ses impasses, ses brasseries, ses métiers disparus, ses habitants hauts en couleurs.
De grand-mère en grand-mère, jusqu’à l’auteure, on s’est transmis des souvenirs, des anecdotes, quelques photos et des petits secrets de famille. Rassemblés, ils forment ici une saga truculente et pittoresque, le portrait inattendu d’une ville au gré des vies de ceux qui l’ont faite. On s’invite dans ces maisons, on couche des bébés dans des poêles, on se dispute des armoires… et on est à la bataille de Waterloo, à la Foire du Midi, au défilé des Allemands vaincus en 1918. C’est la petite histoire dans la Grande, une épopée tranquille qui ne quitte pas son quartier, tendre et tonitruante à la fois.

Téléchargez le dossier de présentation : MEMOGRAMES éditions – Chers Ancêtres – biographie romancée – M.C. LEFEBVRE – dossier de presse

MOULIN Jean, Doubna -Дубна

SCIENCE, AMOUR ET POLITIQUE AU PAYS DES SOVIETS

Memogrames - J. Moulin - DOUBNA-pre cover - with logo CarcobRécit autobiographique, 264 pp. format de poche B6, ISBN 978-2-930698-73-1, 20,00 €. Une  coédition Memogrames-CarCob. Préface de José Gotovitch, prof. honoraire ULB.

Parution en mai ou juin, compte tenu de la situation sanitaire « covid-19 » en Belgique. Disponibilité en France : septembre 2020.

En raison de la crise sanitaire Covid-19 et de la fermeture des librairies, le livre peut être commandé dès à présent directement chez l’éditeur.

L’auteur : Docteur en sciences physiques, Jean Moulin a été chercheur à l’Université libre de Bruxelles jusqu’à la fin des années 1970. La majeure partie de sa carrière s’est déroulée aux Services de la Politique scientifique fédérale belge, où il était responsable de la coopération internationale sur les grands équipements de recherche. Il a représenté la Belgique dans de nombreuses instances européennes. Son parcours de formation est pour le moins original : de 1971 à 1974, il fut chercheur à l’Institut unifié de recherches nucléaires de Doubna, en URSS. Et en revint avec un doctorat (n.b. il en défendit une extension devant les autorités académiques de l’ULB en 1976), une épouse moscovite et deux enfants.

Le livre : Un jeune physicien de vingt-quatre ans débarque en avril 1971 à Doubna, cité scientifique de l’URSS brejnévienne. Son idéalisme, sa vocation scientifique et son engagement communiste, hérité de son père et de son grand-père, sortiront-ils intacts de ces années soviétiques, puis de son retour en Belgique avec la jeune Moscovite qu’il a épousée, avec qui il fonde une famille ?
L’histoire de Jean Moulin est celle d’une génération ébranlée par les bouleversements politiques, les dislocations familiales et la perte des illusions. Mais c’est aussi le récit de l’émerveillement devant la beauté d’une équation, d’une église orthodoxe, d’une île yougoslave, de la vie tout simplement.

 

SAUCIN Jacques, Voyage en Bord de Sambre

Livre de photographies, 168 pp. format 22 X 22 cm, ISBN 978-2-930698-58-8, 25,00 €

sambre cover webParution en mai ou juin, compte tenu de la situation sanitaire « covid-19 ». Disponibilité en France à partir de septembre 2020.

La Sambre, Jacques Saucin l’a suivie en amou-reux. Il s’est attaché à rendre compte de la subtile beauté de son milieu naturel quand elle pénètre le Hainaut belge et de son désarroi quand, plus loin, elle se heurte à la brutale contrainte de l’homme. Curieuse rivière… Ses eaux sombres, sa langueur calculée, ses humeurs changeantes et les cicatrices laissées par l’industrie suscitent une étrange attirance qui ne se révèle qu’à celui qui marche à son rythme, à ses côtés. Sur les chemins de halage, c’est en ami que Jacques s’est adressé aux promeneurs, bateliers, éclusiers, cyclistes, pêcheurs, aux festivaliers de l’abbaye d’Aulne et de celle de Floreffe. Et c’est en homme d’images qu’il s’est passionné pour le patrimoine, le folklore vivant des villes et villages, la diversité des paysages…
Voyage en bord de Sambre est un livre de photographies et de photographe. Toutefois, de brefs textes de Marie-Paule et Claude De Ryck (propos recueillis par Marie-Françoise Mauclet), Pierre-Jean Foulon, Benoît Goffin, Marcel Leroy et Georges Vercheval viennent en appui des photographies. Le député régional wallon et bourgmestre honoraire de Thuin signe la préface.

 

BUCCIONE Martina, Marcinelle au féminin

Témoignages de veuves et d’orphelines de mineurs morts dans la catastrophe du Bois du Cazier en 1956, en coédition avec le Bois du Cazier, Titre original en italien : Nostra Marcinelle – Traduction de Massimo Bortolini – Format B5, 140 pp., ISBN 978-2-930698-73-1 – parution prévue début août 2020. 

   Martina Buccionne, professeure d’Italien dans la région de Pescara, dans le Sud de l’Italie, est la petite-fille de Cesare Di Bernardino, mineur décédé le 8 août 1956 dans la catastrophe du Bois du Cazier. Elle a dialogué longuement avec sa maman, Santina, et ses tantes, Pia et Santa Lucia, autour de leurs souvenirs de Marcinelle, où elles ont passé leur enfance, avant de revenir, orphelines, en Italie, après la mort tragique de leur père et de ses compagnons d’infortune.
Longtemps, la mère de Martina s’était tue à propos de cet épisode de sa vie. C’est le cambriolage de sa maison et le vol de la médaille d’honneur attribuée à son père qui a été l’élément déclencheur d’un intense besoin de témoigner.

 

Eugène GOBLET d’ALVIELLA, Histoire du dédoublement de la Respectable Loge Les Amis Philanthropes à l’Orient de Bruxelles Volume 1 – édition du texte et volume 2 – Commentaires critiques sur le texte – édition de poche B6 à paraître en septembre 2020 – 30 € les deux volumes. 

COVER gOBLET  Disponible en juin 2020 dans une édition au format B5, accessible uniquement par souscription, et, dès septembre 2020 en librairie, dans une édition au format de poche B6, un texte à ce jour inédit d’Eugène Goblet d’Alviella constituera à coup sûr un événement littéraire dans les milieux maçonniques belges. La publication se compose de deux volumes vendus conjointement (40 € pour l’édition originale en souscription, 30 € pour l’édition de poche disponible dans le commerce). Le premier tome propose le texte de l’illustre franc-maçon (n.b. qui fut aussi professeur d’histoire des religions à l’ULB, député, puis sénateur libéral, ainsi que ministre d’Etat à partir de 1914) et le second réunit les commentaires et analyses du groupe d’historiens ayant mené la recherche, à savoir l’atelier d’agrégés Quatuor Coronati Bruxellenses, sous la direction de George Laurent. Ensemble, les 2 tomes totalisent près de 700 pages et intègrent la collection Hiram !

Vol. 2-01- GdA Souverain Grand Commandeur du SCB - Cover vol. 2   Eugène Goblet d’Alviella (1846-1925) fut un témoin privilégié et un acteur majeur de la Franc-Maçonnerie belge. Vénérable Maître (de 1879 à 1882) d’une des plus anciennes loges maçonniques du pays, Les Amis Philanthropes, Grand Maître du Grand Orient de Belgique (de 1884 à 1887), Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil de Belgique (de 1900 à 1925), il nous a laissé un témoignage dactylographié, inédit, intitulé Histoire du dédoublement de la Respectable Loge Les Amis Philanthropes à l’Orient de Bruxelles, un processus qui a abouti en 1894 à la création de la loge Les Amis Philanthropes n° 2.
Véritable travail d’historien, son récit des causes de la séparation de son atelier et des origines de la loge Les Amis Philanthropes n° 2 mêle petits et grands moments de l’histoire de la Franc-Maçonnerie en particulier et de l’histoire politique de la Belgique en général, tout au long du 19e siècle. Ce portrait unique et nuancé des Amis Philanthropes et des Amis Philanthropes n° 2 touche au cœur même du fonctionnement d’une loge, cet « être collectif », ce microcosme fraternel, fondamentalement attaché à la diversité dans l’unité et au rassemblement de ce qui est épars. Goblet d’Alviella confronte son lecteur aux points de vues originaux et contradictoires de ses Frères sur ce que les membres d’une loge estiment à l’époque essentiel en Franc-Maçonnerie : perfectionnement individuel des initiés, progrès social, implication dans les combats politiques du moment, conceptions divergentes de la tradition et des symboles, conciliation entre vie maçonnique et convictions religieuses ou philosophiques, opposition à toute forme de pression de la loge sur la conscience individuelle et les actes du maçon, discrétion et extériorisation maçonnique, philanthropie… Quel doit être l’engagement dans le monde dit « profane » des Frères d’opinions libérale (modérés et progressistes) et socialiste en ce dernier quart du 19e siècle ? Conquête du suffrage universel, alliances électorales, calendrier parlementaire, implication de la loge dans le mouvement social, question scolaire, libre examen au sein de l’Université Libre de Bruxelles et création d’une Université nouvelle sont quelques thématiques – parmi d’autres – qui alimentent la dissension interne des Amis Philanthropes.
Ce témoignage d’Eugène Goblet d’Alviella constitue le premier volume. Dans le second volume, les membres de l’atelier d’agrégés Quatuor Coronati Bruxellenses ont éclairé ces événements maçonniques d’un ensemble de commentaires critiques et de contributions originales s’appuyant sur les archives des deux loges concernées : au fil des ordres du jour, des discussions et des votes exprimés en atelier, ces sources éclairent tant le contexte historique du dédoublement que ses modalités pratiques. Ces débats sont révélateurs de l’ambiance maçonnique au sein d’un atelier du 19e siècle en plein bouillonnement d’idées. Des notices biographiques relatives aux personnages impliqués dans le processus de séparation, tous issus de milieux professionnels, politiques et sociaux d’une grande diversité, complètent ce second volume, constituant une galerie de portraits maçonniques inédite et éclectique.

Sceau QC sur fond transparent renforcéLes auteurs : L’atelier d’agrégés Quatuor Coronati Bruxellenses a été créé le 6 décembre 1977 sous les auspices de la Respectable Loge Les Amis Philanthropes n° 2 Alpha (Grand Orient de Belgique). Depuis ce jour, il poursuit ses recherches sur l’histoire et le symbolisme de la Franc-Maçonnerie belge et s’est distingué par de nombreuses publications, dont les Études sur l’Histoire des Amis Philanthropes, des Amis Philanthropes n° 2 et des loges qui en sont issues, parues en 1998, Le Grand Orient de Belgique et la loge Les Amis Philanthropes n° 2 face aux fascismes (1930-1945) – 2011 et Alexis Sluys et son époque. Une vie d’engagements au service de l’enseignement officiel en Belgique, publié en 2014.

 

LECLERCQ René, Horizon 

L’apport d’Eugène Goblet d’Alviella à la Franc-Maçonnerie

Essai – 240 pages au format B5 – ISBN 978-2-930698-76-8 – 25,00 €

HORIZON Avant-projet de couverture   Eugène Goblet d’Alviella, de par ses recherches et son engagement au sein de la franc-Maçonnerie en Belgique au tournant des 19e et 20e siècles, aura marqué la conscience des hommes de bonne volonté prônant la défense des libertés d’expression et de pensée. Il sut imposer très tôt dans le milieu maçonnique le principe absolu du vrai et du beau. Son implication dans la révision des rituels des Hauts Grades, pour lesquels de nombreux Chapitres et Aréopages lui sont toujours redevables, démontre son profond intérêt pour le Rite Ecossais Ancien et Accepté.
Les différents chapitres de cet essai constituent le plus souvent des digressions qui, sans s’écarter de l’œuvre maçonnique d’Eugène Goblet d’Alviella, tentent d’élargir l’horizon de cette dernière dans une démarche pluridisciplinaire. L’auteur s’attache à démontrer combien cette œuvre réformatrice trouve son accomplissement dans le message du monument funéraire érigé dans le cimetière de Court-St-Etienne dans le Brabant wallon. Il y retrouve à travers son syncrétisme symbolique une volonté cohérente et rationnelle d’exprimer dans un même phénomène religieux universel la loi du progrès dont l’horizon est toujours à découvrir.

Illustration 15 - 4e de couvertureL’auteur : De formation scientifique, René Leclercq est diplômé Designer industriel de l’Ecole d’Architecture et des Arts Visuels (La Cambre, Bruxelles) et Licencié en Sciences du Travail (UCLouvain). En parallèle à une carrière professionnelle dans différents secteurs industriels, il se consacre à l’étude des civilisations anciennes et se spécialise dans la lecture de textes égyptologiques. Initié en 1983, il est membre de la Loge « Le Cèdre », Grande Loge de Belgique, et membre actif du Souverain Chapitre et de l’Aréopage « L’Avenir et l’Industrie », région de Charleroi. Il est l’auteur de Les Pierres bourdonnantes, éd .Publibook, Paris, 2009.